Beau cadavre

Sur le principe du cadavre exquis des Surréalistes, chaque participant(e) apporte sa création en s’inspirant uniquement des 10 dernières secondes de la création précédente.
La forme est libre. Seule contrainte : pas plus de trois minutes, pas moins d’une.

Beau cadavre 3

Votre serviteur tient ici la quatrième place de ce troisième opus (de 7’10 à 10’15) et signe sa première création sonore complète (écriture, voix, piano, montage…) tout seul comme un grand.

Beau cadavre 4

Votre serviteur récidive, cette fois à la cinquième place de ce quatrième cadavre, de 9’06 à 12’06

Retour en haut de page